Le Judo traditionnel est défini par Jigoro Kano son fondateur comme "un moyen d'éducation dont le principe de base est le meilleur emploi de l'énergie ".

Le Judo " Voie de la souplesse " est un art de combat accessible à tous. Pour les enfants, l'éducation se fait selon une pédagogie adaptée à chaque catégorie d'âge. Chacun pourra choisir la voie technique et/ou compétitive.

L’échauffement en Judo comme dans tous les sports est indispensable. Mais il y a de nombreuses façons de s’échauffer les muscles et les articulations, le but étant de limiter les risques de blessure pendant la pratique. Nous avons choisi de dispenser un échauffement spécifique à notre discipline. Les mouvements de culture physique sont presque tous adaptés aux gestes que l’on retrouve dans le judo, au sol comme debout. Toutes les parties du corps seront sollicitées.

Ainsi, s’il y a une quantité incroyable de faire travailler ses abdominaux, nous intégrerons automatiquement l’exercice des « pistons », geste important pour évoluer dans le combat au sol. Autre exemple, le travail de fortification des cuisses sera accompagné d’un geste de bras qui rappellera la mécanique des mouvements debout. Et c’est le même principe pour chaque exercice qu’il soit de renforcement ou d’assouplissement : allier au geste d’échauffement une position ou une action qui nous servira en technique ou en combat.

Cet échauffement spécifique n’est pas nouveau dans le judo, il nous était dispensé par le Maître MICHIGAMI à chacun de ses cours, et lui même le tenait de ses propres Maîtres au Japon. On peut considérer que l’échauffement spécifique Judo associe la culture physique et les éducatifs. Il permet en même temps de mettre son corps en condition pour une pratique intensive et d’acquérir les automatismes nécessaires pour trouver les bons gestes techniques par la suite.

A son arrivée en France dans les années 30 et pendant longtemps après, le Judo n’était pratiqué que par des adultes. Maître KAWAISHI (professeur de Mr PHILIPPE fondateur du Club Voltaire) a mis en place une progression technique pour les passages de grade. On l’appelle la « méthode KAWAISHI ». Cette progression est toujours en place et toujours appliquée dans la plupart des clubs en France. Mais le Judo a évolué, ainsi que ses usages.

L’âge pour commencer la discipline est passé de 20-25 ans à 6-7 ans.

C’est pourquoi le Club Voltaire depuis de nombreuses années a séparé les programmes techniques des enfants et des adultes, pour se retrouver avec 2 progressions différentes. Les mouvements sélectionnés pour l’apprentissage d’un enfant de 6/7 ans est adapté à ses capacités physiques et physiologiques.

Mr PHILIPPE avait l’habitude de dire aux ceintures noires qu’il formait au professorat : « l’enfant n’est pas un adulte en miniature ».

Tout est dit… Le Judo à 6 ans doit être adapté à la morphologie de l’enfant et doit respecter certaines règles importantes pour sa santé. Ainsi certains aspects du Judo seront abordés plus tard dans sa progression (chutes avant, mouvements de portée, prises de têtes…).

Mr RENELLEAU a mis au point depuis de nombreuses années une progression technique des grades pour les enfants qui est complètement adaptée à leurs capacités. Il en est de même pour l’échauffement. Que ce soit debout ou au sol, ils pourront découvriront un éventail assez large de techniques pour pouvoir s’exprimer pleinement sur le tapis, mais ne mettront pas leur colonne vertébrale ou leurs articulations en danger à plus long terme. Le résultat est probant : pas de crainte de la pratique chez l’enfant, pas de blessure pendant les cours, et une pratique prolongée par rapport à la moyenne nationale. Effectivement, une grande partie des ceintures noires du cours des adultes ont commencé le Judo dans les sections des petits il y a quelques années.


Voir les horairesVoir les tarifsVoir le programme par grade